Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-04314
Titre breton (normalisé) : Tristidigezh etre daou zen yaouank
Titre français (normalisé) : Tristesse entre deux jeunes gens
Auteur (normalisé) : Marion (Jean-Marie)
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
[Appel pédant à la caution des philosophes et patriarches puis appel à la consolation de Dieu et des saints…]. Description de la bien-aimée perdue, sa beauté, sa sagesse. La première fois que je la vis, c’était au pardon de Bannalec, elle était dans le cimetière et ressemblait à un ange. J’osais l’approcher lui dire mon sentiment et lui demander le sien. Je l’invitais à l’auberge et nous avons eu le bonheur de nous asseoir côte à côte, de nous faire des promesses, d’échanger des marques d’amour (mouchoir, anneau…). Je rentrais à la maison en volant comme un oiseau. Au terme convenu, j’allais la voir, le sang bouillant. Retrouvailles, demande en mariage, inquiétude de la fille sur l’avis de son père… qui lui dit de se méfier, que je ne suis pas fiable. Le garçon se défend, le père accepte. Retour sur un nuage ! Mais une tourterelle lui annonce qu’après la joie vient la tristesse. De fait, à l’entrevue suivante, la bien-aimée en larmes lui apprend que de mauvaises langues ont décrié le jeune homme auprès de ses parents. Retour douloureux à la maison. En chemin, l’oiseau lui promet qu’au printemps sa joie reviendra. Considérations du jeune homme sur l’incertitude de son avenir, le paradis seul pouvant apporter la fin de son tourment.

Thèmes : Concurrent ou calomnies

Détails du chant

Titre : Channson nevez var an tristediguez etre daou zen yaouanc
Auteur : Yan-Mari Marion
Structure : 111c 4v

Éditions sur feuilles volantes

  • Référence F-03497 - unique chant de l’imprimé -


Retour à la recherche
Contact Page Facebook