Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Auteur : Benoit (François)

Référence : A-00025
Nom : BENOIT
Prénom : François
Métier : Aveugle, chanteur

Liste des chants recensés pour cet auteur : (28 chants)

Notice du catalogue Ollivier

Benoit (François). Né à Coray, le 6 novembre 1896. Ses parents tenaient une petite ferme d’un hectare et demi; ils eurent 10 enfants, dont 5 nés aveugles, au nombre desquels notre futur barde-chanteur. La vie eût été bien pénible pour cette famille nombreuse, si les voisins, compatissants, n’avaient contribué à leur venir en aide par des secours en nature (pommes de terre, et seigle, pour leur faire du pain).
F. Benoit s’est marié le 8 octobre 1918 avec Marguerite Hénaff. Il habite au lieu-dit Slang-Fluslik, à un kilomètre environ du bourg d’Elliant. Il s’emploie comme journalier, et ses compatriotes lui réservent quelque emploi approprié à sa cécité. C’est en raison du gain insuffisant qu’il retirait de ses journées, et des naissances qui se succédaient chez lui (il a eu 4 enfants, dont 3 sont actuellement vivants et bien portants), qu’il songea à composer quelques chansons en breton et à en tirer quelque profit. Il parcourut d’abord les communes environnantes : par compassion les auditeurs lui achetaient ses chansons. Puis plus tard il poussa plus loin ses sorties dans le Finistère et même les Côtes-du-Nord. Il ne chante que les chansons composées par lui. En dehors de ses tournées de chanteur forain, il reprend son métier de journalier. (Communication de M. Cotten, chapellerie, à Elliant.) — V. n°s 25, 91, 94, 309, 336, 374, 381, 383 bis, 384, 388, 448, 498 B, 653 F, 1020, 1066, 1067 B, 1129, 1135, 1142, 1147. — Il y a lieu de lui attribuer les chansons suivantes qu’il n’a pas signées : n°s 79, 382, 603, 909.
[Ollivier, La chanson populaire bretonne sur Feuilles Volantes, p. 267.]

Retour à la recherche
Contact Page Facebook