Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-01202
Titre breton (normalisé) : Yann ha Janed, gourvezet en o gwele…
Titre français (normalisé) : Jean et Jeannette, allongés dans leur lit…
Auteur (normalisé) : Lédan (Alexandre Louis Marie)
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
Après 52 ans de mariage devisaient ainsi : « – Pourquoi ne dîtes-vous rien ? Autrefois vous parliez et moi, me taisais. – Le temps passe… – Vous m’aviez apporté un gâteau délicieux. – Pourquoi le feu de l’amour ne brûle-t-il pas toujours ! – Vous rappelez-vous nos beaux habits de mariage, et le jabadao
Que vous dansiez si bien ? – Vous aviez un cou d’ivoire… – Au lit, vous me pinciez quand je faisais semblant de dormir. Maintenant c’est moi qui dois le faire. » S’en suit un baiser enflammé…
« Oh mon amour, embrasse-moi ainsi chaque jour ! ».
Sitôt endormi, Yann ronflait… et elle marmonnait : « Embrasse-moi encore, Yannig ! ».

Thèmes : L’amour vainqueur malgré les oppositions diverses ; Cycle du mariage, la vie de couple

Détails du chant

Titre : Yan ha Janned, Gourvezet tranqilamant en o goele, qein ouz qein, deiz qent gouel Sant-Yan, daou vloas hac anter¬cant abaoue ma voent demezet, a deu dêze da sônj demeus a zeiz o eured, hac e talc’hont ar gonversation-màn
Auteur : A. Lédan
Structure : 15c 8v 7-5-7p
Timbre : Au premier de mes amours

Éditions sur feuilles volantes

  • Référence F-00971 - unique chant de l’imprimé -

Études

  • BERTHOU-BÉCAM - Enquête officielle sur les Poésies populaires de la France (1852-1876) - Collectes de langue bretonne, 1998.
    Position dans l’ouvrage : Vol. 1, pages 186-188
    Voir l’étude en PDF
  • BERTHOU-BÉCAM - Enquête officielle sur les Poésies populaires de la France (1852-1876) - Collectes de langue bretonne, 1998.
    Position dans l’ouvrage : Vol. 2, pages 240-243
    Voir l’étude en PDF
  • BERTHOU-BÉCAM, BÉCAM - L’enquête Fortoul (1852-1876) - Chansons populaires de Haute et Basse-Bretagne, 2010.
    Position dans l’ouvrage : Vol. II, pages 738-739


Retour à la recherche
Contact Page Facebook