Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-01232
Titre breton (normalisé) : Taol-brezel 1870
Titre français (normalisé) : Campagne de 1870
Auteur (normalisé) : Coussin (Gilles)
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
Environ 120 000 hommes ont commencé à battre à Sarrebruck et Forbach contre les Prussiens. Et avons battu en retraite à Metz sur décision de Bazaine. Le 14 août le canon a commencé à tonner.
Nous étions plein de courage, prêts à avancer quand on a reçu l’ordre de battre en retraite alors que la nuit tombait. On a parlé de trahison ! Le 16 nous étions prêts à reprendre la bataille, en particulier avec le bataillon d’Afrique. Mais nous avons manqué de munitions, avons dû repartir et sommes restés sans boire ni manger pendant deux jours. Le dernier jour du mois d’août, nouvelle attaque, nous avons fait 3000 prisonniers et avons dormi sur le champ de bataille au milieu des cris des blessés appelant Dieu ou parents. Le lendemain nous avons avancé jusqu’à leurs canons que nous aurions pu prendre si on nous avait laissés mais avons dû reculer. Comment gagner quand on est vendu ? Nous avons combattu à nouveau le 7 octobre mais n’avions pas un vrai commandant. Nous sommes alors restés à Metz avec 100 grammes de pain par jour. Le 28 nous avons appris la capitulation et que nous étions prisonniers. Désarmés nous avons été escortés comme une bande de voleurs et mis en camp dans la boue. Description de l’embarquement dans des wagons vers Trêves, Coblence, Cologne, et de l’internement en camp, du régime.
Appel à la compassion pour les morts, pour les parents.

Thèmes : Guerre de 1870

Détails du chant

Titre : Recit deuz eur c
Auteur : Coussin, Gilles
Structure : 75c 4v 13p

Éditions sur feuilles volantes

  • Référence F-01000 - unique chant de l’imprimé -


Retour à la recherche
Contact Page Facebook