Breton songs on popular prints
Broadsheets database
Back to search

Characteristics of the song

Reference: C-02857
Breton title (standardized): Flod Gwaien
French title (standardized): La flotte d’Audierne
Author (standardized):
Type: Verse
Language: Breton
Summary:
Le jour de la Sainte Catherine, la flotte revenait de Bordeaux. Arrivée devant Penmarc’h, lumières par devant, lumières par derrière : – « Nous sommes au milieu de la flotte ».
– « Comment serions-nous au milieu de la flotte, puisque nous allons sur la côte de Penmarc’h ? ».
– « Malheur aux habitants de Penmarc’h, Penhors et La Trinité qui gardent la lumière la nuit dans leur église. Nous croyions être au milieu de la flotte ».
Qui portera la nouvelle à Audierne, que la flotte est perdue, sauf un navire appelé le Mouton Blanc qui tint au vent de la Torche ?. Jacques Le Liang ira porter la nouvelle.
Cent veuves d’Audierne emportèrent 100 draps, se demandant l’une l’autre :
– « N’avez-vous pas vu mon mari ? ».
– « Comment l’aurais-je vu ?. Il sert de pâture aux crabes jaunes ».

Themes: Shipwrecks, dramas of the sea
Sound illustration: Details

Variants

  • Variant 1: Gwerz Penmarc

    Structure: 11c 2v
    Score available
  • Variant 2: Gwerz Penmarh

    Structure: 11c 2v
    Score available

Published on broadsheets

  • Reference F-02300 - p. 13 - song No.11 - variant 1 of the title -
  • Reference F-02612 - unique song of the print - variant 2 of the title -
  • Reference F-03411 - p. 6 - song No.10 - variant 1 of the title -

Cross-references with Oral Tradition



Back to search
Contact Facebook Page