Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-04301
Titre breton (normalisé) : Sonnen Helen
Titre français (normalisé) : Chanson d’Hélène
Auteur (normalisé) :
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
Discussion entre mère et fille. « Pour me marier, ne me parlez pas d’un boulanger. – ma fille ? Il me battrait comme il fouette sa pâte. – Vous dites vrai, ma fille ! – Ni d’un boucher, il me prendrait pour un animal. Ni d’un tavernier, il me ferait travailler la nuit. Ni d’un menuisier râleur, ni d’un maçon toujours d’une maison à l’autre. Un charpentier me fendrait la tête de sa hache. Un paysan fait durement travailler sa femme. Un cantonnier gagne à peine sa croûte. Un tailleur est trompeur sans honneur. Un couvreur risque de tomber du toit. Un forgeron a la mine noire. Un meunier médit de sa femme de maison en maison. Le couturier est voleur et menteur. Les cordonniers sont contrefaits. Parlez-moi du fils du marquis, il a de l’argent et je serais heureuse d’être sa femme ».

Thèmes : Différence de classe sociale, métier ; Les meuniers, les tailleurs ; Les paysans, pâtres, pêcheurs, marins, commerce maritime ; Autres métiers ou situation sociales
Illustration sonore : Détails

Détails du chant

Titre : Sonnen Hélen
Structure : 31c 2v +d

Éditions sur feuilles volantes

  • Référence F-03488 - p. 6-7 - chant n°5 -


Retour à la recherche
Contact Page Facebook