Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-00059
Titre breton (normalisé) : Al lazer diwallerien deñved
Titre français (normalisé) : Le meurtrier de gardiens de moutons
Auteur (normalisé) : Pennarun (Hervé Nicolas)
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
Je ne regarde que de loin le malfaiteur Vacher, né à Beaufort en Isère en 1869. Mauvais garçon dans sa jeunesse, suite à maladie il passe 2 ans parmi les frères Maristes puis cout les chemins. À l’armée, ses voisins ne dormaient pas sans arme pour se défendre. Sergent, il tire sur une jeune fille qu’il voulait quitter. La croyant morte, il se tire deux coups de revolver, est réformé et emprisonné 4 ans. Libéré, il rencontre un vieillard qui lui conseille de se venger et de semer la désolation : le 19 mai 1894, il tue Eugénie Delorme, le 20 novembre c’est Louise Marcel, une fille de 18 ans de Draguignan, … suite de ses meurtres… Le plus souvent, il fait semblant de passer près de sa victime, la poignarde, et la déchire à pleines dents.
Liste des personnes qui ont été soupçonnées à sa place et de conséquences pour eux…
À suivre…

Thèmes : Autres crimes

Détails du chant

Titre : Ar lazer diouallerien denvet. Daouzek krim amzavet, deuz a zeiz voarnugent tamallet
Auteur : Kolaik P.
Structure : 60c 4v 8p

Éditions sur feuilles volantes

  • Référence F-00043 - unique chant de l’imprimé -


Retour à la recherche
Contact Page Facebook