Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-00530
Titre breton (normalisé) : Ar filouter fin en eus tromplet e ostiz
Titre français (normalisé) : Le filou qui a trompé son aubergiste
Auteur (normalisé) :
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
Bien habillé et avec un bon pécule, il a couru le pays puis est allé à Paris et sa bourse s’est aplatie. Mais ses habits inspirant confiance, il se fait servir un festin et de bons vins puis demande une chambre. Ne sachant comment payer, dans la nuit, il va enterrer son pantalon dans le jardin et au matin, il se met à crier au voleur pour son pantalon et les soit disant 200 écus qui s’y trouvaient. L’aubergiste cherche partout et ne trouve rien. Conciliant mais faisant remarquer que de nombreux témoins l’ont vu avec un pantalon la veille au soir, le filou dit qu’il ne portera pas plainte si on lui donne un pantalon et 100 écus, ce que l’aubergiste s’empresse d’accepter.
Quelques jours après, bêchant le jardin, l’aubergiste trouve le pantalon et se lamente sur son malheur.

Thèmes : Vies déréglées, sorcellerie, bandits, bons à rien ; Épisodes

Variantes

Éditions sur feuilles volantes

Études



Retour à la recherche
Contact Page Facebook