Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-00685
Titre breton (normalisé) : An Eskob gwenn, an Ao. Joseph-Mari Gravran
Titre français (normalisé) : L’évêque blanc, Mgr Graveran
Auteur (normalisé) : Le Scour (Jean-Pierre-Marie)
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
Né à Crozon, il grandit en sagesse et sainteté. Il entend l’appel de Dieu sur le Ménez-Hom et se voue à Notre-Dame de Rumengol. Études à Saint-Pol de Léon, puis séminaire à Paris. Ordonné en 1817 et professeur au séminaire de Quimper, puis recteur à Brest où il fait merveille même avec les bagnards qu’il convertit. En 1840 il est nommé évêque contre sa volonté. Lors de l’arrivée de la République, il est appelé à Paris pour défendre les droits du peuple et de l’Église et il refusa de devenir archevêque à Paris. C’est lui qui permit à la cathédrale Saint-Corentin de voir ses tours finies grâce à l’aide qu’il demanda à tous. Elles n’étaient pas achevées qu’il fut atteint par le cancer qu’il supporta en silence. Tous regrettèrent celui qui avait vécu et était mort comme un saint.
Imploration pour qu’il accorde sa protection à ses compatriotes éplorés.

Thèmes : Nécrologies, éloges ; Autobiographies

Variantes

Éditions sur feuilles volantes



Retour à la recherche
Contact Page Facebook