Chansons bretonnes sur imprimés populaires
Base de données de feuilles volantes
Retour à la recherche

Caractéristiques du chant

Référence : C-01074
Titre breton (normalisé) : Torfed Kervoroc’h (26-11-1896)
Titre français (normalisé) : Le crime de Kermoroc’h (26-11-1896)
Auteur (normalisé) : Le Brun (Louis)
Genre : En vers
Langue : Breton
Résumé :
Pendant 7 ans et demi, ce crime horrible a été reproché à de nombreux innocents à la place d’Illien, comme Sebill qui fit 7 à 8 mois de prison à tort, ou son notaire. À Kermoroc’h, Mme Monfort, allant chez son père, fut étranglée par Illien sur sa route, sans doute pour lui prendre son argent car il devait 50 livres au notaire. Celle-ci n’avait que deux sous sur elle ! Illien était habitué à voler, battait son enfant à coups de fouet.
Un homme, prisonnier avec Illien, a trouvé le moyen de le faire avouer son crime et pour cela, a été acquitté. Au tribunal, sa femme et ses voisins témoignent de ses vices et vols. Illien explique qu’il a tué pour rembourser le notaire. Condamnation à mort confirmée en cassation mais transformée en travaux forcés à perpétuité par le président de la République.

Thèmes : Autres crimes

Détails du chant

Titre : Recit truezus var sujet eur c
Auteur : Le Brun
Structure : 28c 4v 13p
Timbre : Ton trist

Éditions sur feuilles volantes

  • Référence F-00867 - p. 1 - chant n°1 -


Retour à la recherche
Contact Page Facebook